Un droit au répit pour les aidants familiaux

,
Un droit au répit pour les aidants familiaux

L’Assemblée nationale a adopté la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement. La loi instaure un droit au répit pour les aidants familiaux. L’accueil de la personne aidée dans un hébergement temporaire bénéficie d’une aide financière pouvant aller jusqu’à 500 € par an.

Fotolia © Photographee.eu

Compétences

Posté le

28 avril 2016