Directives anticipées de chacun pour sa fin de vie

,
Directives anticipées de chacun pour sa fin de vie

L’Assemblée nationale a adopté la loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Toute personne majeure peut rédiger des directives anticipées dans lesquelles elle exprime ses volontés relatives à sa fin de vie, notamment sa volonté de refuser, de limiter ou d’arrêter les actes médicaux.

Fotolia © De Visu

Compétences

Posté le

28 avril 2016